Mondial en chiffres : Corée du Sud/Japon 2002

Pour ce nouvel épisode, on voyage en Corée du Sud et au Japon pour se remémorer le Mondial 2002. Cette édition sera le théâtre de plusieurs surprises. De l’élimination des champions du mondes en titre, la France, aux parcours héroïques de la Turquie et du Sénégal, en passant par le cinquième sacre du Brésil, retour sur dix chiffres du Mondial 2002.

0

La France, championne du monde en titre, va être éliminée dès le premier tour. Une élimination qui passe mal, d’autant que les Bleus ne vont pas inscrire le moindre but en Asie. Après l’échec retentissant du Brésil en 1966 sorti dès les poules, l’équipe de France a connu le même destin que la Seleção. Une désillusion qui sera partagée par l’Italie en 2010, et l’Espagne en 2014. Espérons que la malédiction ne se poursuivra pas en 2022 pour les Tricolores.

2

C’est la première fois dans l’histoire que deux pays vont organiser ensemble une Coupe du monde. Une exception en la matière, puisque sur les 21 éditions qui ont eu lieu, 20 ont été organisées dans un seul pays. En revanche le Mondial 2026 se jouera dans trois pays (Mexique, Canada, Etats-Unis). Une organisation tripartite qui pourrait devenir la norme à l’avenir.

4

En 2002, l’Allemagne va chuter en finale contre le Brésil. Un nouvel échec pour la Mannschaft qui signera sa quatrième défaite à ce stade de la compétition. C’est un record pour l’Allemagne qui est la seule nation à avoir perdu quatre finales (1966, 1982, 1986, 2002). Derrière, l’Argentine a perdu trois finales en 1930, 1990, et 2014.

Ronaldinho: England World Cup 2002 goal my best ever | Goal.com
Crédit image : Goal.com

5

Le Mondial 2002 amènera la cinquième étoile sur le maillot auriverde du Brésil. C’est un record pour la Seleção qui a remporté les éditions 1958, 1962, 1970, 1994, et 2002. Le Brésil aura eu l’occasion d’avoir un palmarès plus fourni, mais la sélection sud-américaine a échoué en 1950 à domicile, et en 1998 en France.

Lire aussi : Mondial en chiffres : France 1998

7

Les Brésiliens vont signer un nouveau record. Ils vont remporter leur sept matchs de la compétition. Un sans-faute qui constitue un record pour une équipe championne du monde. Trente-deux ans plus tôt, le Brésil remportait la Coupe du monde 1970, avec un bilan de six victoires en autant de rencontres.

10,8

Le but le plus rapide de l’histoire de Coupe du monde sera inscrit par Hakan Sükür après 10,8 secondes de jeu. Le Turc va marquer d’entrée contre la Corée du Sud, dans le match pour la troisième place. La Turquie s’imposera 3-2 contre les hôtes et rentrera un peu plus dans l’histoire.

12

L’Arabie saoudite va encaisser pas moins de 12 buts en l’espace de trois matchs. La faute à une défense en difficulté face à l’Allemagne, qui s’imposera 8-0. Une correction qui sera suivie d’une défaite 1-0 face au Cameroun, et d’un revers 3-0 contre l’Irlande. Pour sa troisième participation, la sélection du Moyen-Orient rentre bredouille au Royaume, terminant dernière de son groupe avec zéro but au compteur.

World Cup Countdown: 4 Weeks to Go - Turkish Delight, 2002's Unlikely Bronze Medallists | 90min
Crédit image : 90Min.com

94

La Turquie triomphera du Sénégal en quart de finale dans les prolongations. Nez à nez après la fin du temps réglementaire, les Millilers prendront le meilleur sur la sélection africaine en se qualifiant grâce à un but en or de İlhan Mansız à la 94e minute de jeu. Ce but marque la fin de l’aventure pour le Sénégal qui restera l’une des grandes surprises de cette édition. En revanche, la Turquie verra son parcours s’arrêter contre le Brésil au tour suivant.

Lire aussi : Mondial en chiffres : Brésil 1950

360

Pendant plus de 360 minutes, le gardien allemand, Oliver Kahn conservera son invincibilité dans les buts. Entre le troisième match de poule contre le Cameroun et les demi-finales, l’ancien portier du Bayern Munich n’encaissera pas le moindre but. Une performance exceptionnelle qui permettra à l’Allemagne de rejoindre la finale. Après la finale, Kahn sera sacré meilleur joueur du Mondial 2002 devant le brésilien, Ronaldo.

1900

Le 1900e but de l’histoire de la Coupe du monde a été marqué par l’italien Christian Vieiri. L’ancien attaquant de Manchester United a ouvert la marque contre la Corée du Sud, à la 18e minute du huitième de finale. Mais des décisions arbitrales très controversées vont jouer en faveur des locaux qui renverseront la Squadra Azzura. La Corée du Nord se qualifiera au bout du suspense en prolongations.

Crédit image :

Eusrosport.uk

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.